Theresa May rend la Russie coupable dans l'affaire Skripal

Par
La Première ministre britannique, Theresa May, a accusé mercredi la Russie de tentative de meurtre contre l'ancien agent double russe Sergueï Skripal et a annoncé l'expulsion de 23 diplomates russes et la suspension des contacts bilatéraux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - La Première ministre britannique, Theresa May, a accusé mercredi la Russie de tentative de meurtre contre l'ancien agent double russe Sergueï Skripal et a annoncé l'expulsion de 23 diplomates russes et la suspension des contacts bilatéraux.