Le Pentagone parle de coup sévère au programme chimique syrien

Par
Les frappes aériennes menées dans la nuit de vendredi à samedi ont été précises et efficaces et ont porté un coup sévère au programme d'armement chimique syrien affaibli pour plusieurs années, a annoncé samedi le directeur de l'état-major américain, le général Kenneth McKenzie, devant la presse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Les frappes aériennes menées dans la nuit de vendredi à samedi ont été précises et efficaces et ont porté un coup sévère au programme d'armement chimique syrien affaibli pour plusieurs années, a annoncé samedi le directeur de l'état-major américain, le général Kenneth McKenzie, devant la presse.