Libye: Raid des forces gouvernementales contre l'ANL près de Tripoli

Par
Trois membres de l'Armée nationale libyenne (ANL) dirigée par le général Haftar, qui tient l'est du pays, ont été tués vendredi soir dans une frappe aérienne menée par les forces du gouvernement d'union nationale (GNA) contre la ville de Tarhuna, près de la capitale Tripoli, a dit une source militaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BENGHAZI, Libye (Reuters) - Trois membres de l'Armée nationale libyenne (ANL) dirigée par le général Haftar, qui tient l'est du pays, ont été tués vendredi soir dans une frappe aérienne menée par les forces du gouvernement d'union nationale (GNA) contre la ville de Tarhuna, près de la capitale Tripoli, a dit une source militaire.