L’armée ukrainienne a-t-elle les moyens d’élargir son offensive ?

Les Ukrainiens ont repris plus de 6 000 km² à l’armée russe depuis le début du mois de septembre, et profondément enfoncé les lignes des soldats du Kremlin dans la région de Kharkiv. Ce succès permet à Kyiv d’accentuer sa pression sur les Occidentaux pour obtenir les armes qui lui sont indispensables.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

L’offensive déclenchée par l’armée ukrainienne dans la région de Kharkiv, le 6 septembre, est-elle de nature à décider du cours de la guerre ? « Il faut rester très prudent, souligne l’analyste Oleksiy Melnyk, codirecteur du centre Razumkov de Kyiv. Cette opération ne doit être que le lancement d’un mouvement plus large. Et il ne faut pas sous-estimer l’armée russe, ni sa capacité de résilience, même si l’état-major ukrainien ne s’attendait pas à une percée de cette envergure. Contrairement à ce qu’affirment les dirigeants de Moscou, les troupes du Kremlin ne se sont pas repliées de façon organisée, leurs positions ont été abandonnées dans la précipitation. »

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal