Soudan : un cran de plus dans la répression

Au moins sept personnes ont été tuées samedi au Soudan, lors des marches organisées par les opposants au coup d’État. La junte était bien décidée à empêcher une forte mobilisation, comme celle du 30 octobre, cinq jours après le putsch. Reportage dans la capitale.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Khartoum (Soudan).– La civière avance à toute allure dans la cour de l’hôpital Royal Care. L’homme allongé dessus est jeune, très jeune. Il ballote un peu. Pas un gémissement. Juste un trou rond et net au niveau du ventre, d’où s’écoule un sang très rouge. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal