Allemagne: trois hommes s’affrontent pour la succession de Merkel à la CDU

Par

Un libéral « réac » sorti des années Kohl, un prince de région affable et le « George Clooney » de la diplomatie allemande sont en lice pour prendre les rênes de la CDU, le parti de la chancelière, qui tient son congrès samedi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Berlin (Allemagne).– En presque 16 ans de règne, Angela Merkel a réussi beaucoup de choses. Mais elle a échoué à organiser sa succession. La dauphine qu’elle s’était choisie en 2018, et qui occupe encore la présidence du parti chrétien-démocrate (CDU), Annegret Kramp-Karrenbauer, a éprouvé de gros problèmes d’autorité et décidé de jeter l’éponge en février 2020. Pour la remplacer, trois candidats, des hommes, blancs, catholiques et de l’Ouest, sont en lice. Le congrès, prévu à l’origine en présentiel pour décembre dernier, démarre finalement vendredi 15 janvier en virtuel, avec une élection prévue samedi en début d’après-midi.