Au lendemain du massacre de Gaza, la mobilisation palestinienne en retrait

Par

La mobilisation a été moins importante que prévu ce 15 mai pour la Nakba, tout comme le bilan meurtrier. Au moins deux manifestants gazaouis ont été tués par l’armée israélienne, et plusieurs dizaines de Palestiniens ont été blessés en Cisjordanie, lors d’affrontements avec les forces de sécurité israéliennes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jérusalem, de notre correspondante.– Des dizaines de milliers de personnes ont convergé ce mardi à Gaza pour assister aux funérailles des soixante Palestiniens tués lundi par des tirs de l’armée israélienne. Dans la matinée, selon les médias palestiniens, le Hamas avait démonté les tentes installées depuis plusieurs semaines le long de la frontière israélienne et appelé les civils à cesser la mobilisation.