Ukraine: la Russie relance la crise, en utilisant la Crimée

Par Sébastien Gobert

Tout se met en place pour une nouvelle offensive en Ukraine. Alors que le Kremlin achemine des matériels militaires en Crimée, Moscou a accusé Kiev le 10 août d’avoir tenté d’y commettre des actes terroristes. Les accords de Minsk, portés par les Européens, semblent enterrés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Kiev, correspondance. « La saison est propice à de grandes opérations militaires. Pour une offensive russe, je crois que la période du jour de l’indépendance de l’Ukraine, le 24 août, sera la meilleure. » Le colonel ukrainien Volodymyr Lartsev ne se prétend pas alarmiste. Juste analytique. Les conditions seraient réunies pour une nouvelle poussée des forces pro-russes et russes à partir du Donbass séparatiste, et, en général, pour une nouvelle flambée de violences.