Les facettes d’Hillary Clinton (3/4): alors, de droite ou de gauche?

Par

En matière de positionnement politique, le cas de la candidate démocrate est particulièrement opaque. Changeant au gré de sa carrière, il semble dicté par l’opportunisme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il est à peine exagéré de dire qu’un des plus grands mystères de la politique américaine, après l’assassinat de Kennedy, est le positionnement idéologique d’Hillary Clinton. Après vingt-trois années passées sur le devant de la scène nationale, on continue de lui attribuer toutes les convictions possibles. Pour Fox News et les médias de la droite radicale, elle est une marxiste à peine déguisée (un exemple parmi d’autres ici). Pour les progressistes qui ont soutenu Bernie Sanders lors des primaires du début 2016, elle est avant tout un pion de Wall Street et de l’élite conservatrice (ici).