Les infiltrés de la police britannique

Par

Le Guardian révèle comment la police britannique a infiltré 124 groupes de gauche, écologistes ou antiracistes depuis 1967.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis 1968 au Royaume-Uni, les policiers infiltrés semblent avoir concentré leurs efforts sur des organisations progressistes et de gauche, remettant en cause le statu quo. Le Guardian révèle ainsi que des policiers ont espionné 22 organisations de gauche, dix organisations écologistes, neuf campagnes antiracistes et neuf groupes anarchistes. Mais seulement trois organisations d’extrême droite : le British National Party, Combat 18 et United British Alliance.