L’Asie du Sud-Est ravagée par une épidémie de dengue inédite

Par

En 2019, près d’1,3 million de cas de dengue auraient été enregistrés dans la région, saturant les hôpitaux et pesant sur les ressources des plus modestes. De nature cyclique, l’épidémie a été exacerbée par l’insalubrité des villes tropicales et un accès aux soins inégal, mais aussi par la circulation mondiale des biens et des personnes, et le changement climatique. Reportage en Thaïlande et au Cambodge.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cambodge et Thaïlande, de notre envoyée spéciale.– « Ma femme a contracté la dengue début septembre, ma fille deux semaines plus tard, et maintenant mon fils. On l’a amené ici quand il a eu une forte fièvre, du sang dans les selles et de sévères vomissements. » Depuis trois jours, Chan Piseth a dû arrêter de conduire son tuk-tuk pour être au chevet de son fils de 12 ans à l’hôpital pour enfants d’Angkor (AHC) à Siem Reap, une ville touristique au nord-ouest du Cambodge connue mondialement pour le temple proche d’Angkor.