Kosovo: un scrutin historique met au pouvoir une nouvelle génération

Par et


Le pays a plébiscité dimanche le mouvement de gauche souverainiste Vetëvendosje, balayant les « vieux » partis, notamment ceux des anciens commandants de la guérilla. Face à une économie ruinée, le nouveau gouvernement devra aussi tourner la page de la corruption et du clientélisme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pristina (Kosovo).–  « Enfin, ça y est, ils sont partis, tous les politiques qui nous volent depuis vingt ans sont partis », s’enthousiasme Merita, une jeune femme d’une trentaine d’années, fêtant dimanche soir la victoire du mouvement de gauche souverainiste Vetëvendosje dans le centre de Pristina, ville balayée par la neige et le blizzard. Brandissant des drapeaux albanais, une longue ronde de danseurs s’enroule au rythme des zurle et des tupane. « C’est une nouvelle ère qui s’ouvre et j’espère que nous allons retrouver confiance en notre pays. »