L’OMS, une marionnette chinoise?

Par

Donald Trump suspend les financements américains à l’Organisation mondiale de la santé, accusée d’avoir couvert les mensonges de la Chine et tardé à réagir. Des critiques reprises à demi-mot par la France. L’histoire est plus complexe, l’OMS étant à chaque crise sanitaire mise en cause.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Donald Trump a donc trouvé le coupable. Mis en cause pour sa gestion catastrophique de la pandémie de Covid-19, toujours en campagne électorale, le président lynche sur la place publique le « bad guy » : l’OMS, et son directeur général, l’Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus.