La Corée du Nord lance un avertissement spectaculaire

Par

Pyongyang fait des siennes en détruisant le bureau de liaison intercoréen, instauré, au Nord, à la suite du rapprochement d’avril 2018 entre les deux Corées. L’heure n’est plus aux embrassades. L’heure est même grave. Tel est le message.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Coup de sang (encore) maîtrisé, explosion métaphorique, ultime avertissement sans frais : mardi 16 juin, la Corée du Nord a littéralement mis en pièces, en le faisant sauter, le bureau de liaison avec le Sud, qu’abritait la ville de Kaesong, ultime cité septentrionale avant la zone démilitarisée séparant les deux Corées.