Portland la libérale est devenue le symbole de la division des Etats-Unis

Par Alexis Buisson

Un président pyromane, des groupes radicaux qui cherchent le grabuge, des militants Black Lives Matter déterminés… Comment Portland, ville libérale de l’Ouest américain, s’est transformée en champ de bataille entre droite et gauche en pleine campagne présidentielle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Portland (États-Unis).- Jeudi 10 septembre, dans le nord de Portland (Oregon). Des manifestants de Black Lives Matter (BLM) se rassemblent pour demander la réouverture de l’enquête sur la mort de Patrick Kimmons, un Noir de 27 ans abattu de neuf balles par la police municipale Portland Police Bureau (PPB) en 2018.