En Chine, l’armée des livreurs et coursiers s’organise pour défendre ses droits

Par Li Tangzhe

Les livreurs de la vente à emporter sont la pierre angulaire d’un marché qui rapporte près de 300 milliards de yuans (environ 38 milliards d’euros) chaque année en Chine. La pandémie de Covid-19 a aggravé leurs conditions de travail déjà difficiles, mais a également donné lieu à une mobilisation spontanée par le biais des plateformes Internet et des réseaux d’entraide.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La pandémie de Covid-19 qui a éclaté en Chine au début de l’année a été une épreuve sans précédent pour le pays. Du fait des personnes qui se déplacent et qui se rassemblent en nombre, les mesures de confinement « musclées » ont permis de réduire au minimum le risque d’infection croisée.