Obama commue la peine de Chelsea Manning, WikiLeaks crie victoire

Par

Barack Obama a commué la peine de Chelsea Manning, condamnée à 35 ans de prison en 2013 pour avoir transmis des centaines de milliers de documents confidentiels au site Wikileaks, a annoncé mardi la Maison blanche.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Barack Obama a commué la peine de Chelsea Manning, condamnée à 35 ans de prison en 2013 pour avoir transmis des centaines de milliers de documents confidentiels au site Wikileaks, a annoncé mardi la Maison blanche. Soixante-quatre autres détenus ont été graciés et 208 autres peines ont été commuées par le président sortant, auquel succédera Donald Trump vendredi.