Sport et corruption: un document implique le bras droit de l’émir du Qatar

Par

Le directeur de cabinet de l’émir Tamim al-Thani a négocié des versements suspects au cœur de l’enquête judiciaire française pour corruption sur l’attribution des mondiaux d’athlétisme. Le président du PSG, Nasser al-Khelaïfi, est également bien plus impliqué que ce qu’il a bien voulu dire au juge.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis plusieurs années, le Qatar est soupçonné d’avoir acheté l’organisation d’événements sportifs. Mais pour la première fois, le directeur de cabinet de l’émir du Qatar Tamim al-Thani est soupçonné d'être impliqué dans ce processus, lors de la candidature de Doha pour les Mondiaux 2017 d’athlétisme.