Au Népal, une violente mousson amplifie la catastrophe sanitaire

Par

Voisin de l’Inde, le pays de l’Himalaya vient de subir une terrible deuxième vague de Covid-19. Alors que l’aide internationale commence à arriver, la mousson va paralyser les moyens logistiques nécessaires à l’acheminement de vaccins, de personnels soignants et d’oxygène.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On aimerait rêver un peu à Katmandou et dans les autres villes du Népal, ce pays pauvre de 29 millions d’habitants, accroché à la chaîne himalayenne entre l’Inde au sud et la Chine au nord. Après deux mois de strict confinement sur fond de catastrophe sanitaire, le gouvernement a décidé, jeudi 17 juin, d’alléger un lockdown qui a mis à l’arrêt tout le pays. Les activités essentielles pourront reprendre, ainsi que le bâtiment et une large partie de l’industrie.