Coup d’Etat avorté: les journalistes turcs au bord du gouffre

Par

Reporters sans frontières (RSF) condamne fermement les attaques perpétrées contre des médias et journalistes lors de la tentative de coup d’État militaire en Turquie, dans la nuit du 15 au 16 juillet 2016, tout en craignant que la reprise en main par le pouvoir ne se fasse au détriment des libertés publiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président Recep Tayyip Erdoğan et ses partisans, habituellement très critiques à l’égard des réseaux sociaux, les ont abondamment utilisés pour appeler à la résistance et reprendre la situation en main.