Theresa May dénonce le populisme et invite son successeur au compromis

Par
Dans le dernier discours important de son mandat, Theresa May a dénoncé mercredi le populisme qui prévaut selon elle dans le débat politique et a invité son successeur à faire des compromis en vue de la sortie de l'Union européenne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Dans le dernier discours important de son mandat, Theresa May a dénoncé mercredi le populisme qui prévaut selon elle dans le débat politique et a invité son successeur à faire des compromis en vue de la sortie de l'Union européenne.