Face au «printemps arabe», quid de l'Algérie ?

Par

Le printemps arabe sème le trouble auprès des dirigeants politiques dans toute la région et réveille les consciences. Quelles répercussions a-t-il eu en Algérie ? Une chronique de Nadia Aissaoui et Ziad Majed.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Beaucoup d’observateurs s’interrogent sur le sort du régime algérien dans un contexte régional qui a vu des régimes arabes indéboulonnables tomber les uns après les autres ou entamer des réformes tous azimuts pour calmer la colère de leurs peuples.