Allemagne: Merkel sous pression à l'ouverture des négociations

Par

Des négociations exploratoires s’ouvrent mercredi à Berlin pour former un gouvernement mêlant chrétiens-démocrates, libéraux et écologistes. Alors que la chancelière Merkel est sous pression après sa défaite en Basse-Saxe, Mediapart passe en revue les points qui bloquent dans les discussions à venir, les stratégies des partis d’opposition et les noms des probables « ministrables ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une sévère défaite régionale face au SPD en Basse-Saxe dimanche, doublée d’une crise larvée au sein des chrétiens-démocrates, c’est dans ce contexte maussade qu’une Angela Merkel affaiblie va enfin démarrer, mercredi 18 octobre, les entretiens pour former une coalition gouvernementale. Mediapart passe en revue les positions des principales forces politiques du pays, pour s’y retrouver dans ces négociations à haut risque politique.