«Vendredi, c’est tous les jours» en Algérie

Par

Nouvelle semaine de protestations riche en rebondissements en Algérie. Vendredi 19 avril, pour le neuvième vendredi consécutif, des millions d'Algériennes et d'Algériens ont à nouveau défilé dans le pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La semaine qui s’achève en « nouvelle Algérie » a, comme les précédentes, été riche en manifestations et en rebondissements. Riche en manifestations vert, blanc, rouge, les couleurs nationales, à travers tout le pays, contre le système Bouteflika et ses figures affidées toujours en place. Riche aussi en rebondissements : démission d’un des « 3 B » honnis, fracture encore plus profonde entre l’armée et les services de renseignement, vague de désobéissance civile historique compliquant la crise, des magistrats refusant d’encadrer l’élection présidentielle fixée au 4 juillet et des maires refusant de réviser les listes électorales et d’organiser le vote…