La cause des femmes afghanes, une instrumentalisation qui n’a jamais cessé

Par

Alibi des puissances étrangères depuis quarante ans, les femmes afghanes vont à nouveau s’affronter au rigorisme des talibans. Dans un pays où leurs droits prenaient déjà l’eau de toutes parts.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La reprise du pouvoir par les talibans fait à nouveau craindre le pire pour les femmes afghanes. Dimanche 15 août, armes à la main, les « étudiants en théologie » sont entrés sans résistance ou presque dans Kaboul, forçant le président Ashraf Ghani à s’enfuir et les Occidentaux présents sur place à évacuer, laissant les habitants dans la peur et le désarroi.