La vague militariste secoue les mouvements pacifistes allemands

La guerre en Ukraine et le tournant militariste du gouvernement et des élites allemands ont pris de court les puissants mouvements pacifistes. Divisés, ils soulignent le besoin de négociations avec la Russie. Un discours peu entendu par de jeunes générations centrées sur le combat écologiste.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Berlin (Allemagne).–  La « cloche de la paix mondiale », installée à Berlin au bord d’un petit étang du parc de Friedrichshain, retentit gravement. Une cinquantaine de militant·es pacifistes de la première heure sont venu·es avec leurs banderoles antinucléaires pour sonner tour à tour la grosse cloche japonaise. Nous sommes le samedi 6 août. Il est 8 h 15. Il y a soixante-dix-sept ans, à la même heure, la première bombe atomique militaire déversait son onde brûlante sur la ville d’Hiroshima, au Japon, pulvérisant d’un seul coup près de 100 000 existences.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal