La Russie au cœur de la campagne électorale italienne

De nombreux candidats italiens accusent Moscou d’ingérence dans la campagne électorale. Sanctions contre la Russie, prix du gaz et de l’énergie : le conflit en Ukraine a fait irruption dans la politique intérieure du pays.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Palerme (Italie).– Il a fallu se réunir vite, s’accorder 48 heures pour obtenir plus d’informations, puis montrer que la question était prise très au sérieux dans une campagne déjà marquée par les accusations d’ingérences russes. Le Copasir, le Comité parlementaire pour la sécurité de la République, s’est finalement emparé vendredi des révélations des renseignements américains sur des financements russes à différents partis politiques à travers le monde, pour un montant de 300 millions d’euros.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal