Centrafrique: une opération d’influence de l’armée française tourne au fiasco

Par

Facebook a annoncé, mardi 15 décembre, avoir démantelé trois réseaux de faux comptes utilisés à des fins de propagande : deux d’origine russe et un troisième lié à l’armée française. L’opération, qui visait notamment à défendre les intérêts français en Centrafrique et au Mali, a manifestement tourné au fiasco.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ours a la bouche ouverte dans un rictus de satisfaction. Sur sa tête, une chapka arborant l’étoile rouge soviétique. Sur son postérieur, un sous-vêtement aux couleurs du drapeau russe. Entre ses griffes, son butin : le continent africain recouvert par un sac débordant de diamants. L’auteur de cette œuvre, postée sur Facebook en juin 2020, est, selon toute vraisemblance, un fonctionnaire français.