La Suisse préfère que les djihadistes soient jugés en Syrie et en Irak

Par
La Suisse préférerait que ses citoyens qui ont combattu dans les rangs djihadistes en Irak et en Syrie soient jugés sur place plutôt que sur le territoire de la Confédération, a déclaré mardi la ministre de la Justice Karin Keller-Sutter.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ZURICH (Reuters) - La Suisse préférerait que ses citoyens qui ont combattu dans les rangs djihadistes en Irak et en Syrie soient jugés sur place plutôt que sur le territoire de la Confédération, a déclaré mardi la ministre de la Justice Karin Keller-Sutter.