Démission du gouvernement malien après le massacre de Peuls

Par
Le Premier ministre malien Soumeylou Boubeye Maiga et l'ensemble de son gouvernement ont démissionné jeudi, ont annoncé les services du président Ibrahim Boubacar Keita, quatre semaines après le massacre de Peuls par des individus armés dans le centre du Mali qui a choqué le pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BAMAKO (Reuters) - Le Premier ministre malien Soumeylou Boubeye Maiga et l'ensemble de son gouvernement ont démissionné jeudi, ont annoncé les services du président Ibrahim Boubacar Keita, quatre semaines après le massacre de Peuls par des individus armés dans le centre du Mali qui a choqué le pays.