La justice suédoise a annoncé, vendredi 19 mai, la suspension des poursuites pour agressions sexuelles lancées il y a sept ans à l’encontre de Julian Assange et auxquelles le fondateur de WikiLeaks avait jusqu’à présent échappé en se réfugiant dans les locaux de l’ambassade équatorienne à Londres.