« Projet Pegasus » : en Inde, plus de quarante journalistes ciblés

Par Anuj Srivas et Kabir Agarwal (The Wire)

Plus de 40 journalistes travaillant pour de grands médias indiens figurent sur une liste secrète de cibles potentielles du logiciel de surveillance israélien. Plusieurs d’entre eux ont été espionnés, probablement par une ou plusieurs agences de l’État indien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le logiciel espion « Pegasus », fabriqué par l’entreprise israélienne NSO, a été très largement utilisé en Inde. Les numéros de téléphone de plus de 40 journalistes indiens figurent sur une liste confidentielle de cibles potentielles à espionner, obtenue par l’ONG française Forbidden Stories et analysée avec Amnesty International et un consortium de seize médias internationaux, dont The Wire en Inde (lire leurs enquêtes ici) et Le Monde en France, dans le cadre de l’enquête « Projet Pegasus ».