Au pays de Trump, les «gilets jaunes» inquiètent et inspirent

Par

Le mouvement des « gilets jaunes », surnommés « Yellow Vests » aux États-Unis, inspire la gauche américaine, qui y voit un écho à Occupy Wall Street. Il est aussi récupéré par des soutiens de Donald Trump et inquiète des voix libérales, promptes à dénoncer le « populisme ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York (États-Unis), de notre correspondant.-  Trois jours avant Noël, alors que les « gilets jaunes » français défilaient pour leur sixième samedi consécutif, Arno Fortelny, un graphiste de 35 ans, organisait une manifestation de « Yellow Vests » devant le consulat de France à New York, sur la Cinquième Avenue, près de Central Park, à Manhattan.