Sexe, meurtres et corruption : le scandale Bo Xilai atteint le sommet du pouvoir chinois

Par

La Chine est saisie d’une histoire de corruption, meurtre et trahison qui éclabousse et tétanise le sommet du Parti unique. Tout cela depuis la mort suspecte d’un citoyen britannique, accélérant la chute du “prince rouge” Bo Xilai et de ses alliés, sur fond de luttes féroces pour la réorganisation du pouvoir en octobre. La saga Bo Xilai, par notre envoyé spécial à Chongqing.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyé spécial à Chongqing