Climat : «On observe des effets qui impliquent le rôle de l'homme»

La signature du réchauffement anthropogénique commence à être visible, explique le climatologue Hervé Le Treut. Une semaine avant la présentation officielle du cinquième rapport du Giec, il décrit l’évolution de la recherche climatologique, et expose les enjeux et les attentes auxquels elle est confrontée. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le 28 septembre, à Stockholm, sera présenté officiellement le cinquième rapport sur le changement climatique établi par les scientifiques du Giec, le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Depuis le précédent rapport, paru en 2007, les climatologues ont recueilli de nouveaux indices démontrant une forte influence de l’homme sur le changement climatique. Les conséquences du réchauffement anthropogénique sont également revues à la hausse, sur la base d'informations de plus en plus nombreuses (voir notre article ici).

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal