Obama se fait payer (très) cher pour ses conférences à Wall Street

Par

Le prédécesseur de Donald Trump a déjà empoché 400 000 dollars, avec seulement une intervention pour une banque privée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les services d'un ancien président, qui plus est celui des États-Unis, se monnayent très bien. Moins d'un an après avoir quitté la Maison Blanche pour céder sa place à Donald Trump, Barack Obama a trouvé une nouvelle occupation : faire des conférences pour les acteurs de Wall Street.