mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été sur Mediapart !

Profitez de notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Mediapart mer. 24 août 2016 24/8/2016 Édition du matin

Aux USA, la tuerie de Newtown pose la question des moyens de la psychiatrie

20 décembre 2012 | Par Iris Deroeux

La tuerie de Newtown a relancé le débat sur l’état des structures de soins psychiatriques. Sous-financée, oubliée, la prise en charge de la santé mentale aux États-Unis est insuffisante. Obama souhaite augmenter les moyens en ce sens.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux jours après la tuerie de Newtown, dans le Connecticut, une mère de famille américaine du nom de Liza Long a décidé d’adresser une lettre à ses concitoyens, une lettre comme un appel au secours. Elle y résume son quotidien avec son fils qu’elle décrit comme « malade mental », parle d’un diagnostic encore flou, raconte qu’il l’a plusieurs fois menacée, et dit le craindre. Elle apparaît seule et désemparée. Ce texte s’intitule « Je suis la mère d’Adam Lanza ».