Giuliani fait machine arrière sur le projet immobilier de Trump à Moscou

Par
Rudy Giuliani, l'avocat de Donald Trump, est revenu lundi sur ses propos du week-end, assurant que ses déclarations concernant la poursuite "jusqu'en octobre ou novembre 2016" de discussions au sujet d'un projet de "Tour Trump" à Moscou étaient des "hypothèses et non des faits liés à des conversations" qu'il aurait eues avec le président des Etats-Unis.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Rudy Giuliani, l'avocat de Donald Trump, est revenu lundi sur ses propos du week-end, assurant que ses déclarations concernant la poursuite "jusqu'en octobre ou novembre 2016" de discussions au sujet d'un projet de "Tour Trump" à Moscou étaient des "hypothèses et non des faits liés à des conversations" qu'il aurait eues avec le président des Etats-Unis.