Les civils n'ont pas évacué la dernière poche de l'EI en Syrie

Par
Les civils qui devaient quitter jeudi la dernière poche du groupe Etat islamique (EI) dans l'est de la Syrie ne l'ont pas fait, retardant l'assaut final contre les djihadistes, a déclaré un porte-parole des Forces démocratiques syriennes (FDS).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

DAIR AZ ZOUR, Syrie (Reuters) - Les civils qui devaient quitter jeudi la dernière poche du groupe Etat islamique (EI) dans l'est de la Syrie ne l'ont pas fait, retardant l'assaut final contre les djihadistes, a déclaré un porte-parole des Forces démocratiques syriennes (FDS).