Le Mali à reconstruire (2): l'urgence de nouveaux responsables politiques

Par

Une élection présidentielle est prévue pour juillet 2013. Mais elle risque d'arriver trop tôt pour être l'occasion d'un véritable renouvellement des élites discréditées depuis vingt ans. Une large partie du pays ne sera pas en mesure de voter.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyé spécial à Bamako