Donald Trump éprouve les signes d’une possible débâcle

Par

Donald Trump a perdu la main depuis l’assassinat de George Floyd, le 25 mai dernier. Il risque maintenant de perdre la partie tant tout semble se liguer contre lui. Ses revers et sa gestion chaotique pourraient ouvrir les yeux des fanatiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce n'est pas la première « semaine horrible » de Donald Trump à la Maison Blanche. Le Point titrait déjà, voilà bientôt trois ans, à la fin du mois de juillet 2017, sur la « septimana horribilis » du président des États-Unis d’Amérique, en mauvaise passe dans les sondages après seulement six mois de mandat.