Le Mali fête son indépendance sur fond de déploiement militaire français au Sahel

Par
Le Mali va fêter, mercredi 22 septembre, le cinquantenaire de la fin de la colonisation, dans un climat troublé par la prise d'otages au Sahel. Plusieurs chefs d'État africains ont été conviés. Brice Hortefeux doit faire le déplacement. Mediapart republie une série de reportages et d'enquêtes sur l'Afrique et les indépendances.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est dans un climat troublé par la menace terroriste au Sahel que le Mali va fêter, mercredi 22 septembre, le cinquantenaire de la fin de la colonisation. Le point culminant des cérémonies a été fixé de longue date à ce jour, qui correspond à la proclamation de l'indépendance par Modibo Keïta en 1960, après des décennies de domination française.