Bolsonaro lance son propre parti, une stratégie à risque

Par
Le président brésilien Jair Bolsonaro a lancé jeudi son propre parti politique, l'Alliance pour le Brésil (APB), placé sous le signe de la lutte contre la corruption et la promotion des valeurs chrétiennes, une initiative qui risque de fragmenter sa base électorale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRASILIA (Reuters) - Le président brésilien Jair Bolsonaro a lancé jeudi son propre parti politique, l'Alliance pour le Brésil (APB), placé sous le signe de la lutte contre la corruption et la promotion des valeurs chrétiennes, une initiative qui risque de fragmenter sa base électorale.