Fraude fiscale: Ronaldo, reconnu coupable, écope d’une peine clémente

Par

L’ex-attaquant du Real Madrid, condamné à une amende de 18,8 millions d’euros pour fraude fiscale suite aux révélations Football Leaks, a pu bénéficier d’une transaction pénale clémente grâce à un contrat antidaté élaboré par ses conseillers.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce mardi 22 janvier restera comme une tache indélébile dans la carrière de Cristiano Ronaldo. À 10 h, la superstar portugaise du foot, transférée l’été dernier à la Juventus de Turin après neuf ans au Real Madrid, a dû comparaître personnellement devant un tribunal de la banlieue de Madrid pour plaider coupable du délit de fraude fiscale. La cour a homologué la transaction pénale conclue entre le procureur et les avocats de Ronaldo. Le quintuple Ballon d’or a accepté une peine de deux ans de prison avec sursis et 18,8 millions d’euros d’amende.