Manifestants anti-Béchir à Khartoum et Omdurman au Soudan

Par
Les forces de police soudanaises ont tiré des gaz lacrymogènes contre des centaines de manifestants mardi dans le nord d'Omdurman, grande ville qui jouxte la capitale Khartoum, où les protestataires bloquaient deux artères avec des pneus en flammes et scandaient des slogans hostiles au régime, a constaté un journaliste de Reuters.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

KHARTOUM (Reuters) - Les forces de police soudanaises ont tiré des gaz lacrymogènes contre des centaines de manifestants mardi dans le nord d'Omdurman, grande ville qui jouxte la capitale Khartoum, où les protestataires bloquaient deux artères avec des pneus en flammes et scandaient des slogans hostiles au régime, a constaté un journaliste de Reuters.