L'armée US dément préparer l'évacuation d'une base en Irak

Par
L'armée américaine a démenti samedi s'apprêter à évacuer de la base militaire irakienne de Balad, à 80 km au nord de Bagdad, près de 400 employés de Lockheed Martin et Sallyport Global travaillant comme contractuels pour le Pentagone, en raison de "menaces potentielles", une information obtenue par Reuters auprès de quatre sources irakiennes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TIKRIT, Irak (Reuters) - L'armée américaine a démenti samedi s'apprêter à évacuer de la base militaire irakienne de Balad, à 80 km au nord de Bagdad, près de 400 employés de Lockheed Martin et Sallyport Global travaillant comme contractuels pour le Pentagone, en raison de "menaces potentielles", une information obtenue par Reuters auprès de quatre sources irakiennes.