Grande-Bretagne: Les Tories veulent majorer le prix des biens immobiliers pour les non-résidents

Par
Les ressortissants étrangers souhaitant acquérir des biens immobiliers britanniques devront s'acquitter d'une taxe supplémentaire de 3% du prix d'achat, selon un projet présenté vendredi par les conservateurs du Premier ministre Boris Johnson.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Les ressortissants étrangers souhaitant acquérir des biens immobiliers britanniques devront s'acquitter d'une taxe supplémentaire de 3% du prix d'achat, selon un projet présenté vendredi par les conservateurs du Premier ministre Boris Johnson.