Gulbahar Jalilova, rescapée ouïghoure: «Nous ne sommes pas des êtres humains pour eux»

Emprisonnée pendant 15 mois dans un camp chinois, Gulbahar Jalilova demande l’asile en France. Torturée, violée, soumise à une contraception forcée, elle témoigne aux côtés de la sociologue Dilnur Reyhan de la folie répressive en cours dans le Xinjiang.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

PDF

Ouïghoures, Dilnur Reyhan et Gulbahar Jalilova se battent pour que le monde ouvre les yeux sur le virage génocidaire pris depuis fin 2016 par le régime de Pékin dans le Xinjiang.

Dilnur Reyhan est sociologue, enseignante à l’Inalco (Institut national des langues et civilisations orientales) et présidente de l’Institut ouïghour d’Europe. Exilée en France depuis 16 ans, elle est la lanceuse d’alerte, le visage de la cause ouïghoure dans l’Hexagone.

Gulbahar Jalilova est l’une des premières victimes à témoigner de l’enfer concentrationnaire infligé aux minorités musulmanes en Chine (à partir de 12 min 22 s). Rescapée des camps d’internement chinois, elle vient d’arriver en France et demande l’asile. 

Emprisonnée dans 25 m2 avec des dizaines d’autres détenues âgées de 14 à 80 ans, elle a survécu à 15 mois d’endoctrinement forcé dans un camp de « rééducation » à Ürümqi, la capitale du Xinjiang, de mai 2017 à septembre 2018. 

Torturée, violée, soumise à une contraception forcée, elle montre combien les femmes sont parmi les premières victimes de cette implacable répression. Attaquer leur corps, les humilier, les violer, c’est frapper, anéantir la dignité de tout un peuple.

> Cette émission peut aussi s’écouter en version audio.
> Retrouvez tous les grands entretiens du Studio. 


Un monde à vif

Un monde à vif
par Fabien Escalona et Mathilde Goanec
Un monde à vif
par Fabien Escalona
Un monde à vif
par Justine Brabant

À la Une de Mediapart

États-Unis — Entretien
« La Cour suprême des États-Unis a un agenda : celui de l’extrême droite »
La Cour suprême des États Unis vient de rendre plusieurs arrêts inquiétants. Le premier, actant la fin de l’autorisation fédérale d’avorter, a mis le monde en émoi. Jeudi 30 juin, elle a nié l’autorité de l’agence pour l’environnement américaine a réduire les gaz à effets de serre. Pour l’américaniste Sylvie Laurent, elle est devenue une institution « fondamentaliste ».
par Berenice Gabriel, Martin Bessin et Mathieu Magnaudeix
Budget — Analyse
Le « paquet pouvoir d’achat » ne pèse pas lourd
Le gouvernement a confirmé une série de mesures pour soutenir le pouvoir d’achat des fonctionnaires, des retraités et des bénéficiaires de prestations sociales. Mais ces décisions ne permettent pas de couvrir la hausse des prix et cachent une volonté de faire payer aux plus fragiles le coût de l’inflation.
par Romaric Godin
Santé
Covid : face à la septième vague, les 7 questions qui fâchent
Risques de réinfections, protections, efficacité des vaccins actuels et attendus, avenir de la pandémie… Nos réponses pour s’y retrouver face à cette nouvelle vague de Covid-19.
par Rozenn Le Saint
Santé
Urgences : vers la fin de l’accueil inconditionnel ?
La première ministre a reçu, jeudi, 41 recommandations pour l’été « à haut risque » qui s’annonce à l’hôpital. Parmi les mesures mises sur la table : la fin de l’accès sans filtre aux urgences et la revalorisation des heures de travail la nuit et le week-end.
par Caroline Coq-Chodorge

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne