Un monde à vif Entretien

Gulbahar Jalilova, rescapée ouïghoure: «Nous ne sommes pas des êtres humains pour eux»

Emprisonnée pendant 15 mois dans un camp chinois, Gulbahar Jalilova demande l’asile en France. Torturée, violée, soumise à une contraception forcée, elle témoigne aux côtés de la sociologue Dilnur Reyhan de la folie répressive en cours dans le Xinjiang.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

PDF

Ouïghoures, Dilnur Reyhan et Gulbahar Jalilova se battent pour que le monde ouvre les yeux sur le virage génocidaire pris depuis fin 2016 par le régime de Pékin dans le Xinjiang.

Dilnur Reyhan est sociologue, enseignante à l’Inalco (Institut national des langues et civilisations orientales) et présidente de l’Institut ouïghour d’Europe. Exilée en France depuis 16 ans, elle est la lanceuse d’alerte, le visage de la cause ouïghoure dans l’Hexagone.

Gulbahar Jalilova est l’une des premières victimes à témoigner de l’enfer concentrationnaire infligé aux minorités musulmanes en Chine (à partir de 12 min 22 s). Rescapée des camps d’internement chinois, elle vient d’arriver en France et demande l’asile. 

Emprisonnée dans 25 m2 avec des dizaines d’autres détenues âgées de 14 à 80 ans, elle a survécu à 15 mois d’endoctrinement forcé dans un camp de « rééducation » à Ürümqi, la capitale du Xinjiang, de mai 2017 à septembre 2018. 

Torturée, violée, soumise à une contraception forcée, elle montre combien les femmes sont parmi les premières victimes de cette implacable répression. Attaquer leur corps, les humilier, les violer, c’est frapper, anéantir la dignité de tout un peuple.

> Cette émission peut aussi s’écouter en version audio.
> Retrouvez tous les grands entretiens du Studio. 


Un monde à vif

À la Une de Mediapart

France — Reportage
À Drocourt, le bassin minier oscille entre abandon et vote Le Pen
Dans cette petite ville communiste du Pas-de-Calais, les échanges avec les habitants laissent apparaître l’ampleur de la déconnexion avec les thèmes et paroles qui rythment la campagne électorale médiatique.
par Jean-Louis Le Touzet
France
Fabien Roussel : le Rouge qui fâche
Le candidat du PCF à la présidentielle a réussi à gagner en notoriété en enfourchant les thématiques de droite. Mais au sein de ses troupes, certains jugent que l’idéal communiste a déserté la campagne.
par Pauline Graulle
Espace de travail
Aux jeunes travailleurs, la patrie peu reconnaissante
Dans la droite ligne de 40 ans de politiques d’insertion des jeunes sur le marché de l’emploi, le gouvernement Macron s’est attelé à réduire « le coût du travail » des jeunes à néant. Selon nos invités, Florence Ihaddadene, maîtresse de conférences en sociologie, et Julien Vermignon, membre du Forum français de la jeunesse, cette politique aide davantage les employeurs que les jeunes travailleurs et travailleuses.
par Khedidja Zerouali
Europe
Le socialiste portugais Antonio Costa rêve de majorité absolue
Les législatives anticipées se dérouleront le 30 janvier sur fond d’explosion des cas d’Omicron. L’abstention pourrait grimper. Le premier ministre espère parvenir à gouverner sans l’appui de ses anciens alliés de gauche, mais le pari semble difficile.
par Ludovic Lamant

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne