Aux Etats-Unis, Trump instrumentalise le vaccin anti-Covid

Par

Le président américain pense avoir trouvé l’arme fatale contre son rival démocrate Joe Biden : un vaccin anti-SARS-CoV-2 avant le 3 novembre, jour de l’élection. Quitte à vouloir accélérer les procédures et faire pression sur l’administration.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rien n’échappe à la polarisation exacerbée de la campagne présidentielle américaine. Et, en ces temps de pandémie de Covid-19, la course aux vaccins contre le virus SARS-CoV-2 est polluée par l’affrontement entre Donald Trump, le président républicain sortant, et son rival démocrate, Joe Biden.