La Russie savoure son «triomphe» en Syrie

Par

François Hollande rencontre, jeudi 26 novembre à Moscou, Vladimir Poutine pour évoquer la création d'une « coalition internationale » contre l'État islamique. La Russie, qui a considérablement renforcé sa présence en Syrie, fait soudainement figure de partenaire indispensable. À Moscou, beaucoup y voient le triomphe de la ligne diplomatique prônée depuis des mois par le Kremlin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre correspondante à Genève. - C’est un spectaculaire retournement. Après des mois de tensions et d’isolement sur la scène internationale, la Russie effectue une sorte de retour en grâce auprès des dirigeants occidentaux, désormais considérée, du moins en paroles, comme un partenaire incontournable dans la lutte contre l'organisation État islamique.